Demain est à nous
de Gilles de Maistre

France | 2019 | 83 minutes | VF | 8+
 
Ce sont des enfants venus des quatre coins du monde, des enfants qui se battent pour défendre leurs convictions. Ils s’appellent José Adolfo, Arthur, Aïssatou, Heena, Peter, Kevin et Jocelyn… Jamais ils ne se sont dit qu’ils étaient trop jeunes, trop faibles, trop isolés pour se lever contre l’injustice ou les violences. Au contraire, grâce à leur force de caractère et à leur courage, ils inversent le cours des choses et entraînent avec eux des dizaines d’autres enfants.

“Et si les enfants qui montraient la voie ? Demain est à nous, le bien nommé, traduit la tendance récente de la jeune génération à s’emparer des sujets essentiels du monde actuel. C’est vraisemblablement ce qui a poussé le réalisateur Gilles de Maistre à suivre quelques enfants qui, aux quatre coins du monde, s’engagent pour rendre le monde meilleur et combattre les maux qui le rongent, refusant les mariages forcés, le travail des enfants, la destruction de la planète et la pauvreté…

L’intention est louable : suivre ces enfants engagés, bien décidés à ne plus courber l’échine, à se battre pour obtenir le respect de leurs droits à travers la planète et à inciter les adultes à ne pas compromettre irrémédiablement leur avenir. « Les enfants sont de plus en plus conscients des problèmes auxquels ils sont confrontés et, surtout, leur parole commence à être entendue. Alors aujourd’hui, je veux aller chercher et mettre en lumière tous ces petits faiseurs d’espoir aux quatre coins du monde… », précise le metteur en scène pour expliquer sa démarche. La mission semble réussie et le résultat s’avère assez galvanisant pour qui s’inquiète du monde de demain, quand beaucoup d’esprits chagrin condamnent un peu précocement cette génération nourrie aux réseaux sociaux et très dépendante aux écrans.”

Thomas Périllon pour Le Bleu du miroir.