Fritzi
de Ralf Kukula et Matthias Bruhn

aLLEMAGNE/BELGIQUE/LUXEMBOURG/
RéPUBLIQUE TCHèQUE | 2021 | 1h26 | VF |
Dès 9 ans

 

Leipzig, Allemagne de l’Est, 1989. Pendant l’été, Sophie la meilleure amie de Fritzi part en vacances en lui confiant son chien adoré, Sputnik. A la rentrée des classes, Sophie est absente et sa famille a disparu. Avec Sputnik, Fritzi entreprend de traverser clandestinement la frontière pour retrouver celle qui leur manque tant. Une aventure dangereuse… et historique ! 

“Une oeuvre pédagogique sur la fin de la séparation entre Allemagne de l’Est et de l’Ouest. “

 

Fritzi” est un film d’animation, coproduit entre Allemagne, Luxembourg, Belgique et République tchèque, qui bénéficie d’un graphisme minimal au niveau des personnages (traits de noirs de contour marqués, simplicité des formes des vêtements, aux rares ombrages), marquant un réel contraste avec décors réalistes en 2D, riches en détails. Adaptation ayant mis près de 10 ans à voir le jour, tirée du livre illustré pour enfants signé Hanna Schott et Gerda Raidt (“Fritzi war dabei“), le film se veut avant tout pédagogique, explicitant dans le détail certains mécanismes du contrôle social existant à l’Est et donnant à voir les manifestations populaires qui menèrent alors à la chute du mur de Berlin et à la fin de la Guerre Froide.

Le scénario met en évidence, au travers de complicités à son échelle, à la fois l’opacité d’un régime clamant que la frontière sert à « empêcher les gens de rentrer en RDA », et les agissements d’adultes dont la parole et les gestes sont constamment surveillés. Plongeant progressivement Fritzi au cœur de l’action, parfois malgré elle, il décrit ainsi différents épisodes historiques importants, des mouvements de personnes à la frontière aux gens réfugiés à l’ambassade de Prague, en passant par diverses manifestations réprimées. Et il donne aussi à la jeunesse un visage auquel s’identifier, personnage à la fois malin, naïf et plein de curiosité, permettant ainsi de mieux s’emparer de cette page de l’Histoire européenne encore récente.

Source : Olivier Bachelard – Abusdecine.com