Le cercle des petits philosophes
de Cécile Denjean

France | 2019 | 84 minutes | VF | 7+
 
Quel est le sens de la vie ? Pourquoi on vit ? Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce-que l’amour ? Ces questions, le philosophe et auteur à succès Frédéric Lenoir, les a posées à des enfants de 7 à 10 ans, au cours d’ateliers philosophiques qu’il a menés dans deux écoles primaires durant une année scolaire. Avec lui, nous partageons les pensées de ces enfants, qui se confrontent à la complexité du monde et à la violence de leurs émotions. Et nous nous émerveillons de la capacité des enfants à s’emparer de questions existentielles, à argumenter, à débattre… et à devenir de petits philosophes.

Apprendre à penser dès le plus jeune âge, c’est le but de ces ateliers de philosophie mis en place par Frédéric Lenoir, créateur de la fondation SEVE (Savoir Etre et Vivre Ensemble) qui affirme haut et fort que « si tous les enfants participaient à des ateliers philo, le monde changerait en une génération.

« Est-il bien raisonnable de vouloir initier de jeunes enfants à la philosophie ? », objecteront sans doute quelques esprits sceptiques. Parfaitement ! Et ce documentaire que l’on doit à Cécile Denjean, réalisatrice multi-primée pour ses derniers films dont Le ventre est notre deuxième cerveau nous en convainc aisément. Si pour les Grecs anciens, la philosophie signifie l’amour de la sagesse, pour Schopenhauer, elle naît de notre étonnement au sujet du monde qui nous entoure et de notre existence. Car les questions sur leur environnement, les enfants n’en manquent pas : « Comment y a t-il pu y avoir un monde comme ça ? Il y a bien une raison. », s’interroge Gloria pendant qu’une autre fillette aimerait savoir : « Il est où le lieu qui appartient à tout le monde ? ». De son côté, Jérémy, dont les parents peinent à gagner leur vie, conclut que « l’argent, c’est une sorte de chantage. Parce que c’est comme de l’esclavage. En fait, on nous dit de faire quelque chose pour gagner de l’argent. » Le sujet de la mort revient souvent : « Grandir, j’aime pas ça, parce qu’après t’es plus proche de la mort ».”

aVoir-aLire.com, le 14 septembre 2019.